Blogue de résistance féministe

Journée de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes

AVERTISSEMENT : Cet article contient une description d’un attentat antiféministe ainsi que des mentions de violences contre les femmes.

Lundi soir, le couperet est tombé. Blaine Higgs a gagné son pari. C’est un gouvernement progressiste-conservateur majoritaire qui dirigera le Nouveau-Brunswick pour les quatre prochaines années. Bien sûr, nous respectons le choix de la démocratie et soulignons le haut taux de participation à ces élections. Bien entendu, nous nous réjouissons du nombre de femmes élues à l’Assemblée législative.

Il y a quelques semaines, nous avons jasé du travail de soins à l'ère de la COVID-19.

Il est ressorti un grand besoin de donner la valeur qui revient à ce travail - occupé principalement par des femmes, souvent racisées - passant par une plus grande reconnaissance et de meilleures salaires et conditions. Parmi les questions qui sont ressorties : et après la crise, est-ce qu'on continuera de valoriser ce travail, de le voir comme essentiel, de suppléer les salaires?

Entrée dans le journal de Léa, 1 mai 2070

Cher journal,

Ce matin, je suis allée fouiller dans les affaires de ma mère, Lucille, qui est née en décembre 2019, il y a un peu plus de 50 ans. Ses parents lui avaient écrit cette note dans son journal de naissance :

Ce texte fut rédigé et prononcé par Geneviève L. Latour dans le cadre de la Marche pour le climat tenue à Moncton le 27 septembre 2019.

Bonjour, je suis Geneviève Latour, directrice générale de Carrefour pour femmes. Je suis ici à titre personnelle et professionnelle. À titre personnelle, puisque je suis éco-féministe. Je souhaite l’abolition du système économique mondial actuel basé sur l’appropriation et l’exploitation sans limite des femmes, des minorités de genre, des personnes vulnérables et des ressources naturelles. Ce système, qui exacerbe les inégalités entre les riches et les pauvres, entre les genres et entre les peuples, doit sombrer.

Dans notre société d’aujourd’hui, y’a ben des choses que j’comprends pas, mais ça m’empêchera pas d’essayer. J’comprends pas pourquoi faut encore essayer de convaincre le monde que l’égalité des femmes n’est toujours pas atteinte. J’comprends pas pourquoi y’a des filles qui se font abuser, des femmes qui se font violenter, mais dans les médias on continue de vénérer le capitalisme comme une force toute puissante et on réduit le féminisme à une menace sociétale. Surprise, surprise… c’est bien du patriarcat ça! Et si quelqu’un ose me dire le contraire, y fait partie du problème; y’a arrêté d’essayer de comprendre.

Voyons donc ! Journée international des femmes 2019
Lettre performée par Soraia Maurillo
Le 8 mars 2019

Un peu de mon histoire. J’ai eu mon premier enfant à 17 ans mais je ne savais pas comment j’allais joindre les deux bouts. Je me suis dit ok minute je dois être là pour lui, lui montrer le chemin. J’aime beaucoup prendre soin des gens et le cours d’aide en santé était disponible au collège. D’après eux, le salaire était compétitif. Mais quand j’ai gradué, seul des emplois en soins à domicile étaient disponibles dans mon village. Mais travailler en soutien à domicile – c’est une autre histoire. Pourtant, je me dis, je fais le même travail, j’ai les mêmes qualifications…, pourquoi je n’ai pas le droit au même salaire?

Ce texte fut rédigé et prononcé par Geneviève L. Latour dans le cadre de la Marche des femmes 2019 tenue à Fredericton le 19 janvier 2019.

Bonjour,

Je tiens d’abord à souligner que les terres sur lesquelles nous sommes rassemblé.e.s font partie du territoire traditionnel non cédé des Wolastoquiyik et des Mi’kmaqs.

5 bonnes raisons d’aller voter aux élections provinciales le 24 septembre :
1. Tu as le pouvoir d’exprimer ton opinion et d’influencer ton système social, économique et politique. Ton vote peut changer ta vie au quotidien.

abonnez-vous à notre infolettre !

Tenez-vous au courant de nos dossiers et ne manquez pas nos actualités féministes.

Devenez membre !

Ajoutez votre voix à la nôtre. Devenir membre, c’est poser une action concrète pour faire avancer l’égalité des genres au Nouveau-Brunswick!

Devenir membre