Notre sélection culturelle contre les violences basées sur le genre

Parce que la lutte contre les violences basées sur le genre c'est toute l'année, nous vous proposons notre sélection culturelle féministe pour vous informer suite à notre campagne des 16 jours d'activisme #NosGestesComptent.

Avertissement : cette sélection parle de violences sexuelles, de féminicides et de consentement. Certaines scènes et certains témoignages peuvent être difficiles.


ÉCOUTER
Balado : Je te crois
Un témoignage en huit épisodes qui nous plonge au cœur de l'histoire de Rachida, son parcours pour se faire entendre, s'en sortir et aujourd'hui se reconstruire avec ses quatre enfants après avoir été victime de violences conjugales pendant dix-sept ans par son conjoint.


Musique : Nos voix, Mammouth
Le mouvement Mammouth a inauguré un vidéoclip bouleversant pour le titre Nos Voix, en réponse à la vague de dénonciations concernant des inconduites sexuelles de plusieurs personnalités québécoises. Les mots « Ensemble, on est plus que forts » appellent à briser le silence et à être solidaires.


Musique : Il suffit d'une fois, Marie Bastide
Entre brutalité et délicatesse, Marie Bastide raconte en chanson la dure réalité des violences conjugales et comment le piège se referme sur la victime.


LIRE
Sœurs volées, Emmanuelle Walter
Dans ce récit, l'autrice dessine les portraits de deux adolescentes, Maisy Odjick et Shannon Alexander, autochtones originaires de l’ouest du Québec, portées disparues depuis septembre 2008, au travers de témoignages, articles et documents officiels. Elle met en lumière les féminicides perpétrés sur les femmes autochtones.


Resilience is futile. The life and death and life of Julie S. Lalonde, Julie S. Lalonde (en anglais)
Victime de violences conjugales, Julie S. Lalonde est traquée par son ancien partenaire pendant plus de dix ans. Fervente défenseure des droits des femmes avec une brillante carrière mais rongée par la violence et la peur, elle raconte ce qu'elle a vécu avec authenticité, abordant les traumatismes et le courage dont elle a dû faire preuve.


Il se prenait pour le roi de la maison, Simon Lapierre
Les violences conjugales impactent aussi le cercle familial, notamment les plus jeunes. Coups, cris, menaces... Ce livre donne la parole à 59 enfants et des adolescents de 6 à 18 ans qui les ont vécues de l'intérieur et qui souhaitent partager leur expérience pour que cesse la violence.


VISIONNER
Reportage : Ces femmes qu'on tue, Radio-Canada
Le 5 mars 2020, Radio-Canada dédie une soirée spéciale aux féminicides avec des reportages, témoignages de victimes et décryptages d'expert·e·s pour comprendre la violence et savoir comment en sortir.


Reportage : polytechnique : ce qu'il reste du 6 décembre
« La tuerie de Polytechnique, c'est comme le 11 septembre 2001. Chacune se souvient où elle était au moment du cataclysme ». Un féminicide. Trente ans plus tard, l'actrice Karine Vanasse donne la parole aux survivantes et aux témoins de l'événement. Pour prolonger l'hommage, lisez notre blogue post pour la Journée de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes.


Long-métrage : Sortir de l'ombre
La réalisatrice Gentille M. Assih présente les récits de vie émancipateurs de Québécoises d'origine africaine victimes de violences. Un long-métrage intimiste, loin des préjugés pour briser les tabous et mettre en lumière le long chemin de la guérison et de la reconstruction de soi.


Long-métrage : La fabrique du consentement - regards lesbo-queer
Sélectionné par l'édition 2020 du Festival de films féministes de Montréal, ce film québécois interroge la notion de consentement au travers du regard des communautés lesbo-queer dont les voix sont souvent invisibilisées.


Série : I may destroy you (VF à partir du 14 janvier 2021
Arabella Essiuedu, jeune autrice trentenaire et noire, est attaquée et violée lors d'une soirée. Cette fiction de la réalisatrice britannique d'origine ghanéenne Michaela Coel sur la culture du viol plonge dans le processus de reconstruction de la victime, la destruction de la réputation de son agresseur mais aussi comment une agression sexuelle peut détruire la vie des victimes. Décryptage de la série dans le balado Quoi de meuf.

abonnez-vous à notre infolettre !

Tenez-vous au courant de nos dossiers et ne manquez pas nos actualités féministes.

Devenez membre !

Ajoutez votre voix à la nôtre. Devenir membre, c’est poser une action concrète pour faire avancer l’égalité des genres au Nouveau-Brunswick!

Devenir membre