Communiqués de presse

Nous avons publié, en partenariat avec l’Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques (ICRML), une recherche brossant le portrait statistique des femmes francophones du Nouveau-Brunswick. L’objectif : mieux comprendre les expériences spécifiques de celles-ci, en s’appuyant sur des chiffres qui nous aiderons à mieux revendiquer auprès du gouvernement. 

Dans une entrevue accordée à Radio-Canada hier, le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, a affirmé ouvertement être anti-choix. Une déclaration qui va à l’encontre de ce qui est pourtant un droit acquis au Canada depuis 1988, soit le droit des femmes et des minorités de genre à disposer librement de leur corps et à pouvoir décider, peu importe la situation, si et quand iels veulent devenir parent.  

Dans le cadre de la révision de nos règlements internes, nous avons souhaité nous doter des meilleures pratiques en matière de ressources humaines féministes. Parmi les modifications adoptées, un règlement se révèle particulièrement innovant : une bonification des prestations gouvernementales pour nos employé·es en congé parental. 

Le gouvernement provincial de Blaine Higgs a déposé aujourd’hui son budget pour 2022-2023. Bien que nous saluons la transparence démontrée dans l’Énoncé relatif aux effets spécifiques selon le genre, les résultats visés sont loin d’être à la hauteur des besoins des plus vulnérables de la province. Dans l’ensemble, le budget demeure modeste, et les investissements dans les filets sociaux, largement insuffisants. 

C’est du 2 au 8 mars qu’aura lieu notre 7e édition de la Semaine de l’égalité des genres. Cette année, le thème « Détruisons le patriarcat, pas le climat! » a été choisi afin de mettre en lumière les liens étroits qui existent entre les luttes environnementales et féministes.

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, ainsi que le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, ont annoncé aujourd’hui la conclusion d’une entente très attendue sur les services de garde d’enfant.

Aujourd’hui, la ministre de la Santé Dorothy Sheppard a dévoilé son plan tant attendu pour une réforme en santé au Nouveau-Brunswick. Nous sommes déçues de constater que le plan ne comporte aucune mention des besoins spécifiques des femmes et des minorités de genre, notamment en matière de santé sexuelle et reproductive.

Nous souhaitons féliciter le nouveau gouvernement fédéral et souhaitons travailler en collaboration avec lui pour assurer la poursuite des efforts en lien avec l’amélioration de l'égalité entre les genres à travers le Canada.

Nous constatons avec regret l’absence de discussions sur les enjeux qui touchent la francophonie minoritaire et l’égalité des genres lors du débat des chef·fes en français diffusé hier soir sur les ondes de Radio-Canada. Pour nous, il s’agit d’omissions inquiétantes, laissant dans les marges une grande partie de l’électorat canadien.

Abonnez-vous à notre infolettre !
Tenez-vous au courant de nos dossiers et ne manquez pas nos actualités féministes.

Devenez membre !
Ajoutez votre voix à la nôtre. Devenir membre, c’est poser une action concrète pour faire avancer l’égalité des genres au Nouveau-Brunswick!

Devenir membre