Le 12 mai 2017
Pour diffusion immédiate


UN RÉSEAU DE SERVICES DE GARDE POUR LA FÊTE DES MÈRES




COalitionlogoRFNB .   FdTrava



MONCTON - À l’occasion de la Fête des mères, la Coalition pour l’équité salariale du Nouveau-Brunswick, le Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick (RFNB) et la Fédération des travailleurs et travailleuses du Nouveau-Brunswick (FTTNB) exhortent le gouvernement provincial à mettre en œuvre, dans les plus brefs délais, toutes les recommandations du rapport de la Commission d’étude sur les services de garde du Nouveau-Brunswick dévoilé le 26 août 2016. Un forum de discussion a permis aux parties prenantes de discuter de ces recommandations en décembre dernier mais le silence du gouvernement depuis ce forum inquiète les organismes.
 
« Basé sur des consultations et de la recherche, le rapport de la Commission d’étude est un excellent outil pour établir un système de services de garde de qualité, abordable et accessible partout en province. Nous croyons que la recommandation #1 portant sur la gouvernance et qui prescrit une transition vers un réseau de services de garderie éducatifs agréés sans but lucratif davantage financé par les fonds publics, assurera un accès à des services de qualité à court terme et pour les générations à venir. Par le fait même, une participation accrue des mères au marché de l’emploi sera très positive pour leur autonomie financière. » affirme Nelly Dennene, directrice générale du RFNB.

« Le rapport rappelle que les conditions de travail, y compris le salaire et les avantages sociaux, ne correspondent pas au travail effectué par les éducatrices et il recommande que le ministère s’assure que les qualifications en éducation de la petite enfance de tous les éducatrices/éducateurs et opératrices/opérateurs soient augmentées et appuyées d’une rémunération adéquate au moyen du processus de certification et d’équité salariale. (#3.1). L’équité salariale est un droit fondamental de la personne d’où l’obligation du gouvernement de mettre en œuvre cette recommandation », explique Vallie Stearns-Anderson, présidente de la Coalition pour l’équité salariale.

« La FTTNB prône depuis longtemps un service de garde public. La recommandation #4 qui porte sur les investissements publics est un pas dans la bonne direction.  Plusieurs recherches démontrent que de tels investissements rapportent plus au gouvernement et ont une incidence positive sur l’économie.  Le rapport de la Commission s’ajoute à ces nombreuses recherches, le gouvernement a donc tout en main pour agir dès maintenant. » conclue Nancy Arseneau, vice-présidente de la FTTNB responsable de la Condition féminine.

Les trois organismes espèrent que le gouvernement provincial fournira le leadership nécessaire pour mettre en œuvre les recommandations du rapport de la Commission d’étude sur les services de garde, le plus beau cadeau qu’il soit pour les mères du Nouveau-Brunswick.

-30-

Pour informations :

Johanne Perron, Directrice générale, Coalition pour l’équité salariale du N.-B., 855-0002 (b)

Nelly Dennene, Directrice générale, Regroupement féministe du N.-B., 381-9603 (c)

Nancy Arseneau, VP de la FTTNB responsable de la Condition féminine, 543-6935 (c)